27/04/2006

[..ChOc DeS GéNéRaTiOnS..]

C'est marrant, des fois on connait des gens qui nous énervent tellement qu'on entre dans des fantasmes les plus sadiques qui puissent exister. On aimerait les faire souffrir horriblement, leur arracher les cheveux impécablement coiffés un par un, leur cogner la tête contre une plaque d'égout avec les pieds, leur cracher les frittes machées à la tronche, l'attacher et leur faire pleins de brûlures avec une cigarette jusqu'à qu'elles nous supplicent d'arrêter, et ça à n'importe quel prix.. Ha! Rien que d'y penser ça fait vraiment rêver ^^. La personne qui fait l'objet de ce blog n'est autre qu'une prof de littérature, grec et/ou latin (c'est presque au choix) qui m'insupporte au possible, et je suis heureusement loin d'être la seule à connaître cette haine envers elle. A vrai dire, je n'ai pas encore connu la perle qui osera dire des compliments sincères de cette femme hodieuse. Certes j'ai eu un jour l'envie de lui sauter au cou, mais c'était parce qu'elle m'avait mis un petit 16/2o en bac blanc de français oral. Je reconnais que cette envie était très forte mais elle s'est très vite émancipée (fort heureusement ).

Bref.. mardi dernier, il est arrivé une situation marrante en cours de littérature (enfin de l'animation, entre deux baillements). Voila la version qu'un(e) élève de notre classe pourrait raconter :

- tu sais pas c'qui est arrivé en littérature, trop trippant, y'a un mec qu'est rentré, qui donne un papier d'excuse à la prof pour arriver en retard, qui est sur le point de s'asseoir et là, mais deux d'tenss le gars quoi, il capte qu'il est pas dans sa classe il s'est gourré quoi, trop teubé mais du coup on a grave trippé, toute la classe !

Et voila maintenant la version probable de la-dite prof (racontant l'histoire à son mari le soir, un gigot déposé sur la table):

- Ho-ho très chèr ! Je suis intimement persuadée que vous ne pouvez imaginer la situation cocace dans laquelle  je me suis trouvée, ce matin.

- N'attendez plus, faites moi part de la raison de votre excitement soudain !

- Et bien, très noble ami ! Figurez-vous que j'enseignais à mes elèves littéraires toute la mythologie futile de la Grèce antique quand un jeune homme, me glissa subtilement un mot lui permettant de rejoindre sa classe, malgrè son retard considérable. Et ce bêtat ! Il ne s'était guère aperçu qu'il faisait une sottise monumentale : il était sur le point de déposer délicatement son postérieur sur une chaise et à suivre le cours quand il réalisa enfin qu'il s'était rendu dans une classe qui était autre que la sienne.. Hihi ce fut d'un ridicule ! Les jeunes, de nos jours.. Ils ne sont plus aussi distingués qu'à une époque lointaine haha..

Bien sur j'exagère mais je serai curieuse de savoir la façon dont elle a raconté ça à son mec. Moral de l'histoire : c'est une perte de temps considérable d'avoir un balai dans le cul ! Je crois qu'elle s'est plantée d'époque.. Elle aurait du vivre au temps de monsieur La Bruyère, le jeune homme sexy ci dessous .. Aller ! Sans rancunes .

 

22:44 Écrit par Floh | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Question Pour Un BouFFon! Attention.......... question......... TOP!
Je suis : une femme avec des cheveux relativement courts et blonds semblables à une perruque immonde.... petit nez crochu typiquement relatif aux oiseaux... je n'me prends pas pour d'la merde pourrait-on dire familièrement.... je regarde les gens de manière hautaine.... ma voix et insupportable et...
TUTUTUT
" Oui !
- De Monaco ?
- C'est non !"

ma voix est insupportable et je ne l'ouvre que pour dire des choses insignifiantes telles que "allez me jeter votre chewing gum!"
..... détestée de tous je fais d'la lèche dans les conseils de classe au proviseur car je le trouve particulièrement séduisant et sa grosse voix me faire peur... je...
TUTUTUT

"Oui
- De Toulouse ?
- Non!"

Je suis une professeur de littérature au lycée Frédéric Mistral battit en 1799 quelques années après la révolution française... j'y entre en 1974 enseigant pour commencer le latin... puis je m'ignitie au grec.... on me qualifie alors d'antiquité aussi ancienne que ces deux langues mortes... de peur d'être virée je me tourne vers les lettres modernes.... je....
TUTUTUT
"Oui Viviane!
- De Nantes ?
- Oh oui vous marquez l'point !"
Je suis détestée de tous mes élèves... je suis ... Madame De Nantes!

Écrit par : Joanna | 18/06/2006

Les commentaires sont fermés.